SHARE

La chanteuse américaine Katy Perry fait partie du jury d’une émission qui découvre les nouveaux talents musicaux aux Etats-Unis.

Armé de sa guitare, un jeune homme est prêt à montrer ce dont il est capable sur la scène de ‘’American Idol’’.

Avant de démarrer, il explique qu’il n’a jamais embrassé quelqu’un, et souhaite garder ce moment spécial pour la personne idéale.

Katy Perry lui vole cette chance lorsque, au lieu de lui faire une bise sur la joue, comme promis, elle l’embrasse par surprise.

Le candidat s’en est senti gêné et l’acte l’a suffisamment déstabilisé pour que sa prestation ne lui permette pas d’être retenu par le jury.

L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais alors que le discours s’ouvre de plus en plus sur les agressions sexuelles et la question du consentement, Katy Perry a attisé la colère de certains.

Alors qu’on parle des gestes déplacés que peuvent avoir certains hommes envers les femmes, il en va de même lorsque les rôles sont inversés.

Ce geste de la chanteuse n’était pas seulement déplacé pour certains, mais c’était aussi un rappel que le consentement ne devrait pas être négligé, même envers les hommes.

« Pourquoi lorsque Katy Perry embrasse un candidat qui n’avait rien demandé, ce n’est pas considéré comme du harcèlement sexuel? Les libéraux ont encore deux poids deux mesures. » Laissent entendre certains internautes

Dans ce cas, le garçon en question, Benjamin Glaze, n’avait pas donné son accord sur ce baiser et a avoué que si Katy Perry lui avait demandé, il aurait dit non.

Après la polémique, il a cependant dit qu’il ne cherchait pas à lancer une polémique et qu’il ne s’était en aucun cas senti agressé sexuellement.

afrikmag

SHARE