Accueil International Melinda French Gates et Bill Gates appellent à l’action pour sauver des...

Melinda French Gates et Bill Gates appellent à l’action pour sauver des vies maternelles et infantiles

126
0

Melinda French Gates et Bill Gates lancent un appel urgent à l’action visant à accélérer la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU, en mettant particulièrement l’accent sur la réduction de la mortalité maternelle et infantile.

Dans leur septième rapport annuel Goalkeepers, publié récemment, ils ont identifié les domaines où le monde a collectivement échoué à mi-chemin dans la poursuite des ODD des Nations Unies. Ils soulignent également que l’innovation et l’investissement peuvent catalyser des progrès significatifs, en particulier dans la lutte contre la pandémie mondiale de mortalité maternelle et infantile.

Ce rapport de la fondation Bill & Melinda Gates présente de nouvelles données qui mettent en lumière le potentiel d’étendre l’accès mondial à sept innovations et pratiques ciblant les principales causes de décès maternels et infantiles. Selon le rapport, en rendant ces nouvelles innovations accessibles aux populations les plus vulnérables, il serait possible de sauver 2 millions de vies supplémentaires d’ici 2030 et 6,4 millions d’ici 2040, ce qui équivaut à 2 millions de familles épargnées d’un chagrin incommensurable. Ces vies préservées représentent également un potentiel enrichissement pour notre monde.

La fondation rappelle qu’après des progrès significatifs entre 2000 et 2015, la réduction de la mortalité maternelle mondiale est désormais au point mort, et dans certains pays, comme les États-Unis, les taux de mortalité maternelle ont même augmenté de manière alarmante.

À l’échelle mondiale, près de 800 femmes meurent chaque jour lors de l’accouchement. Malgré la diminution des décès d’enfants de moins de 5 ans depuis le milieu des années 2010, le premier mois de la vie d’un nouveau-né reste la période la plus critique, représentant près de la moitié de tous les décès d’enfants de moins de 5 ans. Environ 74 % de ces décès surviennent au cours de la première année de vie du bébé. Les progrès ont stagné depuis la pandémie de COVID-19, malgré des efforts déployés entre 2000 et 2015 pour améliorer considérablement la santé des mères et des bébés.

Melinda French Gates et Bill Gates expliquent également comment la découverte d’informations révolutionnaires sur la santé maternelle et infantile au cours des dix dernières années a conduit à des innovations et à des pratiques peu coûteuses et faciles à mettre en œuvre pour prévenir et traiter les complications mortelles de l’accouchement, telles que les hémorragies post-partum, les infections et l’anémie maternelle. Ils appellent à une action immédiate pour réorienter le monde vers la bonne voie, afin d’atteindre l’objectif mondial de réduire le taux de mortalité maternelle à moins de 70 décès pour 100 000 naissances et le taux de mortalité néonatale à 12 décès pour 1 000 naissances vivantes d’ici 2030.

À mi-chemin de la période des ODD, le rapport Goalkeepers indique que, sur 18 indicateurs allant de la pauvreté à l’égalité des sexes, de l’éducation à la sécurité alimentaire, de la santé au climat, le monde prend un mauvais chemin. Il souligne l’urgence d’agir et la nécessité d’un engagement mondial renouvelé pour garantir un avenir plus équitable et plus sûr pour tous d’ici 2030. Pour les mères et les bébés, cela implique l’accès à des soins de santé de qualité, ce qui nécessitera des changements politiques, une volonté politique et des investissements accrus dans la santé des femmes et dans les travailleurs de la santé, en particulier les sages-femmes. C’est ce que souligne en fin de compte le rapport de la fondation Bill & Melinda Gates.

(Visited 2 times, 1 visits today)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici