SHARE

« Aller le plus loin possible », c’est l’ambition d’Ibrahima Ndiaye Chita, manager général des «Lions» de beach soccer qui embarquent demain pour Bahamas. Rassuré par l’état de l’équipe, Chita espère aller le plus loin possible dans cette Coupe du monde du football de plage, 9e édition du genre. En plus d’une « bonne préparation » de l’équipe sur le terrain, le manager général rassure que « toutes les conditions sont réunies » pour aller le plus possible. En clair, « atteindre les quarts de finale pour la 2e fois », précise Chita très confiant à la suite de la préparation de l’équipe. « Nous avons réalisé une bonne préparation. Il revient maintenant aux joueurs de matérialiser cela sur le terrain », insiste le manager général pour mettre ses éléments devant leurs responsabilités. Après un regroupement fermé au Centre de développement technique Jules François Bocandé de Toubab Dialao, sanctionnée par deux victoires contre le Maroc dans un tournoi international sur le nouveau stade baptisé Ibrahima Ndiaye Chita, l’équipe a rejoint Dakar depuis trois jours où elle poursuit sa préparation à la plage de Diamalaye. Le départ est prévu demain à 21 heures pour les Iles Bahamas, avec escale à Madrid en Espagne et au Panama.

Abonner vous pour plus de vidéos

Concernant leurs futurs adversaires de la poule A (Equateur, Bahamas et Suisse), Chita dit « respecter tout le monde ». Notamment l’Équateur, leur premier adversaire, du 27 avril prochain, qu’ils ont « suivi en direct lors d’un tournoi par le biais du Net ». Deux jours plus tard, ils feront face au pays hôte, le Bahamas, le 29 avril. Ils bouclent leurs matches de poule face à la Suisse, le 1er mai.

Abonner vous pour plus de vidéos
SHARE