Accueil International Lampedusa Afflux record de migrants met l’UE face à des défis migratoires...

Lampedusa Afflux record de migrants met l’UE face à des défis migratoires majeurs

110
0
Alors que plus de 7 000 personnes en provenance d'Afrique du Nord ont débarqué à Lampedusa en seulement deux jours, les États membres de l'Union

Alors que plus de 7 000 personnes en provenance d’Afrique du Nord ont débarqué à Lampedusa en seulement deux jours, les États membres de l’Union européenne éprouvent des difficultés à trouver des solutions pour faire face à cet afflux record de migrants. La petite île italienne de Lampedusa, qui a accueilli l’équivalent de sa population locale, est aux prises avec cette situation d’urgence.

Le centre d’accueil, initialement conçu pour héberger moins de 400 personnes, est débordé, obligeant des hommes, des femmes et des enfants à dormir en plein air sur des lits de fortune en plastique, souvent recouverts de couvertures de survie.

Les conditions météorologiques favorables ont incité un nombre considérable de candidats à l’exil à prendre la mer ces derniers jours. Plus de 5 000 personnes ont débarqué mardi, principalement à Lampedusa, suivi de près de 3 000 autres mercredi, selon le ministère italien de l’Intérieur. Selon Matteo Villa, du centre de réflexion ISPI, le nombre d’arrivées en 48 heures est un « record absolu ».

Cependant, l’Europe peine à afficher une position commune face à cette nouvelle crise migratoire. L’Allemagne a annoncé la suspension temporaire de l’accueil volontaire de demandeurs d’asile en provenance d’Italie en raison de la « forte pression migratoire » et du refus de Rome d’appliquer les accords européens. Cette suspension concerne le « mécanisme volontaire de solidarité européen », qui vise à répartir les demandeurs d’asile entre les États membres de l’UE pour soulager les pays d’arrivée tels que l’Italie et la Grèce.

La décision allemande a suscité des critiques et des préoccupations quant à la nécessité d’une réforme de la politique migratoire de l’UE. Les États membres de l’UE sont appelés à faire preuve de solidarité européenne pour faire face à la pression migratoire croissante.

Par ailleurs, la pression migratoire sur la route de la Méditerranée en provenance d’Afrique du Nord continue d’augmenter, avec des passeurs réduisant les tarifs pour les migrants partant de Libye et de Tunisie. L’Union européenne a signé un partenariat avec la Tunisie pour réduire les arrivées de migrants en provenance de ce pays, mais cet accord suscite des controverses en raison de la situation autoritaire en Tunisie et des abus contre les migrants subsahariens.

Dans ce contexte, les défis migratoires restent un sujet complexe et délicat pour l’UE, nécessitant une coopération continue et des mesures concertées pour faire face aux crises et aux besoins des migrants et des réfugiés.

(Visited 3 times, 1 visits today)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici