Accueil Société La Banque mondiale prévoit une hausse des denrées alimentaires et de l’énergie...

La Banque mondiale prévoit une hausse des denrées alimentaires et de l’énergie en 2022

665
0
La Banque mondiale prévoit une hausse des denrées alimentaires et de l'énergie en 2022

Hausse des denrées alimentaires et de l’énergie en 2022. La banque mondiale prévoit une hausse des denrées alimentaires et de l’énergie en 2022. Le rapport de la Banque mondiale porte sur les prix des produits agricoles de base, des denrées alimentaires et de l’énergie.

Le prix du pétrole devrait augmenter de 18 %, tandis que le coût du blé et du maïs augmentera de 17 %.

L’impact global de cette hausse des coûts sera une pression inflationniste sur les économies du monde entier.

La Banque a appelé les décideurs politiques à prendre des mesures pour atténuer l’impact de la hausse des prix sur les populations pauvres.

Hausse des produits agricoles (Hausse des denrées alimentaires)

Les dernières Perspectives des marchés des produits de base du Groupe de la Banque mondiale prévoient que les prix des produits agricoles augmenteront de 18 % en 2022, après avoir baissé de 2 % en 2021.

Selon la Banque, cette hausse est due à une croissance économique mondiale plus forte et à une augmentation de la demande de produits de base, notamment de la part de la Chine.

Cette hausse intervient après une période de prix relativement bas, qui a comprimé les revenus des agriculteurs et entraîné des protestations dans de nombreuses régions du monde.

Rapport de la Banque mondiale sur les prix des céréales (Hausse des denrées alimentaires et de l’énergie)

Selon le rapport de la Banque mondiale, le prix des céréales devrait s’établir comme suit en 2022 :

Les prix du maïs (Hausse des denrées alimentaires)

Les prix du maïs devraient augmenter de 21 %. Cela est dû en grande partie à la demande accrue des éleveurs de bétail, ainsi qu’à la hausse de la demande pour la production d’éthanol.

Les prix du blé (Hausse des denrées alimentaires)

Les prix du blé devraient augmenter de 18 % en raison de la faible offre de céréales et des prix élevés du pétrole, qui rendent la production d’engrais plus coûteuse.

Le soja les prix (Hausse des denrées alimentaires)

Le soja les prix devraient augmenter de 36 %, car la forte demande de la Chine se poursuit.

Le rapport prévoit également que les prix d’autres produits agricoles majeurs, tels que le coton, le sucre et le café, augmenteront de 10 à 20 %.

La guerre en Ukraine a provoqué les prix des céréales ont grimpé en flèche, et l’on craint que cette tendance ne s’étende à d’autres produits agricoles de base. Toutefois, le rapport de la Banque mondiale indique que les prix se stabiliseront d’ici 2022.

Dans l’ensemble, l’augmentation des prix des produits agricoles de base est une bonne nouvelle pour les agriculteurs du monde entier.

Si elle entraînera probablement une hausse du coût des denrées alimentaires pour les consommateurs, elle devrait également encourager les investissements dans l’agriculture et contribuer à améliorer la sécurité alimentaire mondiale.

Il est à espérer que les gouvernements travailleront ensemble pour résoudre tout problème découlant de ces hausses de prix, afin que nous puissions continuer à bénéficier d’un approvisionnement stable en aliments abordables.

Rapport de la Banque mondiale sur les prix de l’énergie (Hausse des denrées alimentaires et de l’énergie)

Le rapport de la Banque mondiale sur les prix de l’énergie est une publication semestrielle qui rend compte des prix de l’énergie dans le monde.

Le rapport de la Banque mondiale sur les prix de l’énergie est utilisé par les décideurs politiques, les experts du secteur de l’énergie et les chercheurs pour comprendre les tendances mondiales des prix de l’énergie. Il constitue également une ressource précieuse pour les projets du Groupe de la Banque mondiale qui s’efforcent d’accroître l’accès à une énergie abordable.

Le cours du pétrole brut (Brent)

Le cours du pétrole brut (Brent) devrait atteindre une moyenne de 85,5 dollars par baril en 2022, contre une moyenne de 64,4 dollars par baril en 2021 et 52,9 dollars par baril en 2020.

Le prix de l’or (Hausse de l’énergie)

L’or devrait tomber à une moyenne de 1 825 dollars l’once en 2022, contre une moyenne de 2 072 dollars l’once en 2021, en raison de la hausse des taux d’intérêt mondiaux et de la diminution des pressions inflationnistes.

prix du minerai de fer Le prix de l’or (Hausse de l’énergie)

Le minerai de fer devrait baisser à 63 dollars la tonne en 2022, contre une moyenne de 81 dollars la tonne en 2021, en raison du ralentissement de la croissance de la production d’acier en Chine et de l’augmentation des réserves mondiales de minerai de fer.

Le prix de l’aluminium

L’aluminium devrait tomber à une moyenne de 1 895 $ par tonne métrique en 2022, contre une moyenne de 81 $ par tonne en 2021 en raison de la baisse de la demande dans les secteurs de l’automobile et de la construction.

Le prix du cuivre

Le cuivre devrait baisser pour atteindre une moyenne de 7 183 $ par tonne métrique en 2022, contre une moyenne de 8 947 $ par tonne métrique en 2021, en raison d’une croissance plus faible de la demande mondiale de cuivre et de niveaux de production plus élevés.

Le prix du gaz naturel (Henry Hub)

Le gaz naturel (Henry Hub) devrait augmenter pour atteindre une moyenne de 3,23 $ par million de British thermal units (MMBtu) en 2022, contre une moyenne de 2,69 $ par MMBtu en 2021, en raison de l’augmentation de la demande en Asie et aux États-Unis.

Les prix du zinc

Les prix du zinc devraient augmenter pour atteindre une moyenne de 2 417 $ par tonne métrique en 2022, contre une moyenne de 1 $,988 par tonne métrique en 2021, en raison de l’augmentation de la production mondiale d’acier et de la poursuite de la tendance à la galvanisation à base de zinc.

Le prix du plomb

Le prix du plomb devrait augmenter pour atteindre une moyenne de 2 025 $ par tonne métrique en 2022, contre une moyenne de 1 651 $ par tonne métrique en 2021, en raison de la demande croissante du secteur des batteries.

Les prix du nickel

Les prix du nickel devraient augmenter pour atteindre une moyenne de 16 511 dollars par tonne métrique en 2022, contre une moyenne de 13 732 dollars par tonne métrique en 2021, en raison de la hausse de la production d’acier inoxydable et de la demande accrue de véhicules électriques.

Le prix du cobalt

Le cobalt devrait augmenter fortement pour atteindre une moyenne de 61 500 dollars par tonne métrique en 2022, contre une moyenne de 33 000 dollars en 2021

Dans l’ensemble, nous pouvons nous attendre à une forte hausse du prix de nombreux produits agricoles au cours des prochaines années, car la croissance démographique mondiale et l’évolution des préférences des consommateurs continuent d’exercer une pression sur les approvisionnements alimentaires. Toutefois, il est important que les gouvernements travaillent ensemble pour veiller à ce que cette hausse des prix n’entraîne pas de pénuries alimentaires ou d’autres conséquences négatives pour l’économie mondiale.

Hausse des denrées alimentaires et de l’énergie en 2022 par Beye De Base

(Visited 51 times, 1 visits today)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici