Home A la une Espagne : Attaque raciste et fasciste contre un athlète sénégalais

Espagne : Attaque raciste et fasciste contre un athlète sénégalais

122
0

Espagne : Attaque raciste et fasciste contre un athlète sénégalais

L’association de quartier Barrio Oliver a publié sur son site web vecinasdeoliver.com la déclaration suivante concernant l’attaque raciste et fasciste perpétrée, la semaine dernière, contre la fresque de l’athlète voisin d’Oliver Babacar Seck, située dans la rue Antonio Leyva du quartier.

 Des graffitis avec un message raciste

Babacar Seck, d’origine sénégalaise, a été médaillé de bronze au championnat du monde de karaté, quatre fois champion d’Europe et douze fois champion d’Espagne. Cette semaine, rapporte barrioszaragoza.org, visité par Senego, il a trouvé des graffitis avec un message raciste et des symboles nazis au milieu de la rue Antonio Leyva, dans la peinture murale dédiée au sportif Babacar Seck.

Vous Pourriez Aimer :  Espagne : Le Sénégalais désespéré, a tenté de fuir, pour rentrer dans son pays

La haine et le racisme au coeur

“L’attaque fasciste contre la peinture murale représentant notre voisin Babacar Seck, un exemple d’intégration, membre de l’équipe de karaté espagnole, n’est pas du hooliganisme, c’est le signe le plus tangible que la haine et le racisme sont parmi nous. C’est pourquoi nous n’avons pas voulu le capturer dans la photographie qui accompagne ce communiqué, nous préférons nous en souvenir tel qu’il était à l’origine”, déclare dans un communiqué, l’association de quartier Barrio Oliver.

Vous Pourriez Aimer :  Espagne : Le Sénégalais désespéré, a tenté de fuir, pour rentrer dans son pays

Ainsi l’Association d’exprimer son soutien à son voisin Babacar Seck, “un exemple pour tous et notre gratitude pour le soutien qu’il a reçu de nombreux domaines : associations, monde du sport et même la mairie de Saragosse, qui a annoncé qu’elle proposera à l’auteur de la fresque originale de la peindre à nouveau”.

Tous pour endiguer le mal

“De l’Association, nous nous positionnons maintenant, comme nous l’avons toujours fait, contre tout discours de haine, de racisme ou d’intolérance. Oliver est déjà un quartier qui présente suffisamment de lacunes et de problèmes pour y ajouter le racisme sous toutes ses formes. Nous devons réfléchir à la manière d’éliminer ce réservoir d’intolérance qui semble inoffensif pour tous”, a conclu le communiqué.

Vous Pourriez Aimer :  Espagne : Le Sénégalais désespéré, a tenté de fuir, pour rentrer dans son pays

A rappeler que Oliver a traditionnellement été un quartier d’accueil, les immigrants venant des zones rurales d’Aragon ou du sud de l’Espagne d’abord, puis d’autres pays.

Serigne Abdou Samad MBACKE Sonhibou

(Visited 19 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire