Accueil Actualités Entre Kagame et Tshisekedi, ca ne va plus

Entre Kagame et Tshisekedi, ca ne va plus

1038
0
Entre Kagame et Tshisekedi, ca ne va plus

Entre Kagame et Tshisekedi, ca ne va plus. Des rebelles ont enlevé samedi deux soldats rwandais et les retiennent en captivité en République démocratique du Congo, accusant le gouvernement rwandais de les aider, selon le gouvernement rwandais.

Cette affaire survient après que l’ambassadeur du Rwanda en République démocratique du Congo a été convoqué par la RDC et accusé d’aider le groupe rebelle M23 qui opère dans la région orientale du Congo.

Selon les Forces de défense rwandaises (RDF), les rebelles du FDLR dans l’est de la RDC ont enlevé deux soldats alors qu’ils étaient en patrouille et les retiennent maintenant en otage (FDLR).

Une déclaration du ministère rwandais des Affaires étrangères a déclaré : « Nous lançons un appel aux autorités de la RDC, qui coopèrent étroitement avec ces organisations armées meurtrières, pour assurer la libération des soldats des RDF. »

Le caporal Nkundabagenzi Elysee et le soldat Ntwari Gad ont été nommés comme étant les deux troupes impliquées.

Selon l’armée rwandaise, un affrontement entre des Congolais et des rebelles des FDLR a eu lieu en début de semaine à la frontière.

Suite à des allégations selon lesquelles des militaires congolais auraient tiré des roquettes sur son territoire, le Rwanda a demandé une enquête.

Au Nord-Kivu, une province de l’est de la RDC déchirée par la guerre et limitrophe du Rwanda, des combats entre les forces congolaises et le M23 ont éclaté sur plusieurs fronts cette semaine.

Selon les Nations unies, ces combats ont contraint 72 000 personnes à quitter leur foyer et ont donné lieu à des pillages généralisés.

Le Rwanda, selon Kinshasa, soutient le M23, un groupe armé composé principalement de Tutsis congolais opérant dans l’est de la République démocratique du Congo. Kigali, pour sa part, a nié toute responsabilité.

Parmi les « mesures conservatrices » annoncées vendredi par le gouvernement congolais figurent la convocation de l’ambassadeur du Rwanda et la suspension des vols assurés par la compagnie aérienne nationale du pays.

RwandAir a annulé tous les vols vers Kinshasa, Lubumbashi et Goma « avec effet immédiat » samedi, selon un communiqué.

Depuis l’arrivée dans l’est du Congo de Hutus rwandais soupçonnés d’avoir tué des Tutsis lors du génocide rwandais de 1994, la RDC et le Rwanda entretiennent des relations difficiles.

Comme l’a affirmé à plusieurs reprises Kinshasa, le Rwanda empiète sur son territoire et apporte son soutien aux groupes armés opérant à l’intérieur de ses frontières.

En 2019, l’élection du président congolais Felix Tshisekedi avait commencé à améliorer les relations entre les deux pays, mais la reprise des attaques du M23 a récemment relancé les hostilités.

Entre Kagame et Tshisekedi, ca ne va plus

(Visited 152 times, 2 visits today)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici