SHARE

Des militants du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), allié du parti au pouvoir, ont profité d’une cérémonie d’hommage à leur président Henri Konan Bédié pour solliciter sa candidature aux élections présidentielles de 2020.

Les membres du Réseau des cadres PDCI notre héritage, initiateur de cet évènement qui s’est déroulé ce samedi à Yamoussoukro, ont demandé à leur mentor d’être disponible pour gouverner la Côte d’Ivoire.

“Le réseau des cadres PDCI Notre Héritage demande à Henri Konan Bédié d’être disponible aux sollicitations des Ivoiriens pour gouverner la Côte d’Ivoire dans la paix, la cohésion, la prospérité”, ont-ils déclaré en présence de Madame Bédié qui représentait son époux à cette cérémonie.

Présent à cette cérémonie, le Secrétaire exécutif en chef du PDCI, Maurice Guikahué, a tenu à réagir sur le débat relatif à l’alternance.

«Il y a eu promesse d’alternance entre Ouattara et le PDCI, et il y a un témoin qui est encore vivant. Le moment venu, le Président dira où il y a eu la promesse », a déclaré M. Guikahué.

Placée sous le patronage du vice-président du parti, Charles Konan Banny, et sous le parrainage du porte parole de cette formation politique, Jean-Louis Billon, la cérémonie d’hommage national est initié par le Réseau des cadres du PDCI-RDA notre héritage, sous l’égide de la haute direction du parti.

De nombreux militants du plus vieux parti de Côte d’Ivoire et toutes les composantes de la direction du parti se sont donnés rendez-vous à la place Jean-Paul II de Yamoussoukro. En présence du secrétaire exécutif du PDCI, Maurice Kakou Guikahué et de Mme Henriette Konan Bédié, ils ont magnifié les qualités de juriste, économiste, diplomate, d’ homme politique et homme d’Etat rompu aux arcanes du pouvoir qu’est leur leader Henri Konan Bédié. Ce dernier se présente selon eux, comme le ciment de la réconciliation.

SHARE