SHARE

Les personnes qui sont physiquement handicapées ont parfois du mal à s’accepter et à se faire accepter comme ils sont. Outre le fait de réduire leur faculté à bouger, le handicap peut également représenter une véritable souffrance psychologique, parce qu’on a l’impression de ne pas être à sa place au milieu des idéaux physiques censés représenter la beauté.

Pourtant, vous allez voir que l’on peut se déplacer avec grâce et mettre en valeur son corps même lorsqu’on a une chaise roulante ou une prothèse.

Des modèles en chaise roulante, ainsi que le premier unijambiste masculin à se présenter à un défilé ont en effet marché sur le podium aux côtés des autres modèles de la New York Fashion Week.

Ce défilé présentait les œuvres de grands couturiers du monde entier avec le thème « Made in Italy » et il a présenté des modèles du monde entier, des mannequins mondialement connus.

Pour être franc, je n’y connais rien à la mode et cet univers m’échappe totalement, aussi je ne me risquerai pas à commenter le design de ces vêtements avec des termes hyper pointus.

Ce qui est génial en revanche, c’est de voir que le monde de la haute-couture, que l’on représente souvent comme très fermé surtout en ce qui concerne les critères de beauté des mannequins, s’intéresse de près à la différence.

Et ces mannequins-là sont vraiment éblouissants, on est forcé de l’admettre. (Vidéo plus bas )

SHARE