SHARE
Abonner vous

 En effet, cette dernière, à travers sa fondation « Grand Cœur » mène diverses actions afin d’améliorer les conditions de vie des couches défavorisées.  
 Dominique Ouattara, soutien de l’entreprenariat féminin ivoirien
À la tête d’une fondation dénommée Children of Africa, la première dame de la Côte d’Ivoire s’est beaucoup investie dans les œuvres caritatives.  Elle mène aussi un combat acharné contre l’exploitation et le travail des enfants.  Son objectif principal est d’encourager l’entreprenariat féminin, pour cette raison, d’où le nombre impressionnant de femmes chef d’entreprise dans ce pays.

 Constancia Obiang, une dame de cœur
En Guinée-Équatoriale, la générosité de leur première dame n’est plus à démontrer.  Surnommée la mère de la nation, elle s’illustre avec beaucoup de simplicité et ne se contente d’admirer le palais présidentiel.  Elle apporte, on aide à beaucoup d’enfants malades et aux personnes atteintes du SIDA. 
 Sylvia Bongo Ondimba, et le combat contre les maladies


Surnommée l’avocate des causes perdues, Sylvia Bongo s’implique énormément pour l’amélioration des conditions de vie des Gabonais.

 Elle se bat également pour offrir un avenir meilleur aux veuves et orphelins du SIDA, mais aussi aux femmes atteintes de cancer. 
 Chantal Biya, l’avocate des causes désespérées 
Aujourd’hui, on ne compte plus les œuvres de la première dame du Cameroun.  Sa générosité est devenue légendaire et n’est plus à démontrer.  Elle mène une lutte acharnée contre la pauvreté et la maladie, et porte à cet effet, le surnom d’avocate de causes désespérées.

 
Ces 5 premières se sont beaucoup illustrées dans l’amélioration des conditions de vies au niveau de leurs pays.  

Source : jewanda-magazine.com

Abonner vous
SHARE