SHARE
A 95 ans, il relance son ancien groupe de jazz
Abonner vous

A 95 ans, il relance son ancien groupe de jazz

Un pianiste de jazz a décidé à 95 ans de relancer son ancien groupe de jazz pour rompre avec l’ennui et la solitude de l’âge. Et il n’est jamais trop tard…

Edward Hardy joue du piano depuis toujours. Et à 95 ans, ça veut dire beaucoup. L’Anglais s’ennuyait dans sa maison de retraite du Somerset (sud-ouest de la Grande-Bretagne) quand, un beau jour, il décide de passer une petite annonce pour dénicher quelques “sidemen” et reformer le groupe de jazz de ses jeunes années.

Retrouvailles
La proposition récolte, à sa grande surprise, un énorme succès: près d’une centaine de musiciens répondent en effet à l’appel du vétéran de l’armée britannique, précise Le Figaro. Cerise sur le gâteau, plusieurs membres de son groupe de l’époque se manifestent et viennent le retrouver à la maison de retraite. 35 ans après leurs derniers concerts, ils regoûtent désormais au plaisir de jouer ensemble.

Santé
Rongé par la dépression et touché par les premiers symptômes d’Alzheimer, Edward ne cache pas son bonheur: “Dès que je joue de la musique, je me sens plus jeune, et dans un groupe, avec d’autres musiciens, c’est encore mieux”, confie-t-il au Huffington Post. Les médecins confirment le diagnostic personnel: la pratique d’un instrument, et en particulier du piano, aurait un effet bénéfique sur la mémoire.

Concerts 
Ed ne craint d’ailleurs plus l’avenir et aurait d’ores et déjà programmé quelques concerts… à la maison de retraite en 2016. De quoi ravir les pensionnaires, au vu de l’énergie et du plaisir affichés par ce “jeune” pianiste presque centenaire. Et un message transmis au passage: il n’est jamais trop tard…

Abonner vous
SHARE