SHARE
Abonnez-vous

Lutte – Gris Bordeaux / Balla Gaye 2 : Malheur au vaincu!

Gris Bordeaux et Balla Gaye 2 vont s’affronter à un moment où leur carrière a pris un coup de froid.
Le choc est lancé et les commentaires vont bon train. La rivalité entre Fass et Guédiawaye promet d’être rude. Après leur premier ‘’jakaarlo’’ (face-à-face), la tension est montée d’un cran. Balla Gaye 2, connu pour ses déclarations incendiaires, est entré dans le jeu de Gris Bordeaux qui, à son habitude, tente d’intimider ses adversaires. Un combat où les pronostics sont interdits. Pour la simple raison que les deux ont le même objectif : vaincre. Un résultat contraire pourrait éloigner le perdant du cercle des Vip.
Balla Gaye 2 : contre-performances et deux années blanches
Le ‘’Lion de Guédiawaye’’ n’a plus rugi depuis le 4 juin 2013. C’était lors de son combat contre le ‘’Géant’’ du Baol, Tapha Tine, qu’il avait battu avec la manière. Intronisé ‘’roi des arènes’’ après son succès face à Yekini en 2012, le fils de Double Less a perdu le titre face à Bombardier, le 8 juin 2014. Pis, il est devenu méconnaissable. Sa technique d’antan et sa ruse de pouvoir déjouer les plans de ses adversaires l’ont fui. Balla ne gagne plus ! Sa deuxième défaite successive face à Eumeu Sène est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Amateurs et observateurs se posent mille et une questions : par exemple : qu’est-ce qui arrive au redoutable Lion de la jungle ? Des contre-performances qui avaient poussé le lutteur à penser aller en exil. Il est resté deux longues années sans nouer son ‘’ngemb’’. Malgré ses présences répétitives dans les stades et les offres des promoteurs, Balla disait niet. Il avait pour mission de retrouver sa forme qu’on lui connaissait d’une part et d’autre part revenir en force pour ses inconditionnels qui, malgré ses déboires, croient toujours en lui. En acceptant d’affronter Gris Bordeaux, le 1er janvier 2018, pour le compte du promoteur Luc Nicolaï, le tombeur de Yékini annonce son retour d’exil (certainement il a fini son travail de rééducation). Un retour qui ne sera pas du tout facile même s’il promet de faire la fête à son adversaire. Le ‘’Lion’’ fait face à un ‘’Tigre’’ qui veut crier sa ‘’tigritude’’….
Gris Bordeaux : une carrière en dents de scie
Avec un palmarès de 19 combats pour 10 victoires, 7 défaites et deux sans verdict, Gris Bordeaux est un ‘’Tigre’’ mal en point. Le successeur de Moustapha Guèye (il est intronisé 3e Tigre de Fass en 2010) ne fait plus rêver. Sept ans après avoir reçu le flambeau, Gris Bordeaux peine à légitimer sa prise de pouvoir à Fass. Ses performances en dents de scie ont payé cash (défaites contre Baboye, Yékini et Eumeu Sène). Poussant même certains puristes à penser qu’il n’a pas mérité toute la confiance portée en lui. Après sa victoire face à Baye Madione en 2012, le fils de la Médina enchaîna les revers. Une série noire qui avait englouti le lutteur. D’ailleurs, il ne faisait plus peur et des lutteurs de l’antichambre des ténors n’hésitaient pas à le défier ouvertement. Le 15 juillet 2012, il avait un examen à passer devant le ‘’Roc’’ des Parcelles Assainies, Modou Lo. Il sera ajourné à la grande déception de ses fans et des dirigeants de l’écurie Fass. Gris perd par décision arbitrale. Une nouvelle chance face à Tyson qu’il saisit en le battant très facilement. Au soir du 31 juillet 2016, l’issue de son combat contre Modou Lo (la clarification) plonge son entourage dans un émoi.
Une défaite face à Balla Gaye 2 éloignera le protégé de Moustapha Guèye du haut du pavé. A cela s’ajoute la pression que constituent les jeunes espoirs de l’écurie Fass, surtout son frère cadet Gris 2 qui gravit les échelons. Pour les trois raisons qui l’ont poussé à accepter de lutter avec le frère de Sa Thiès (venger Tapha Guèye, clouer le bec de son adversaire et faire taire les rumeurs), Gris Bordeaux s’est fixé une mission des plus lourdes pour sa renaissance.
Assy GAYE

Abonnez-vous

Auteur: Assy GAYE – EnquetePlus

Abonnez-vous
SHARE